среда, июня 14, 2006

L'aube des pionniers





Je n’ai pas trop bien dormi hier soir parce qu’aujourd’hui, il va y avoir le défilé et je vais devenir membre du parti communiste, je vais être Oktiabriata, le tout premier grade des pionniers. Je suis élève à l’école Numéro 1, j’ai huit ans et je connais tous les chants patriotiques de mon cahier par cœur. Avec mes copines, nous avons répété tous les jours après l’école pendant deux heures les différentes parties du défilé et les chants, bon, c’est facile, il suffit de bien marcher derrière Olga qui est un peu plus grande que moi et de faire quelques gestes avec les bras au bon moment, au moment où le tambour s’arrête. Et quand les deux portes-drapeaux, Vassili et Alexandre qui ont gagné le concours de celui qui collectera le plus de vieux papiers monteront sur l’estrade, présenteront à l’assemblée le drapeau frappé de la faucille et du marteau et feront le signe des pionniers, nous devrons crier à l’unisson « Sigda gatov !» et chanter l’hymne national et « l’aube des pionniers » qui est mon chant préféré de tous les chants que notre professeur de musique nous a appris cette année.

Ma mère a bien repassé mon uniforme marron, mon tablier, et mes manches et mon col en dentelle blanche fraîchement cousu par la babouchka sont tous neufs. Ils nous les ont donné exprès à l’école pour l’occasion. Il ne manque plus que le badge avec Lénine et les jeunes camarades dessus et le foulard rouge que je recevrai lors de la cérémonie pour être à peu près comme tout le monde à l’école. Sauf les Komsolmotsi qui eux ont un badge représentant un livre écrit par Staline, que j’ai pas lu d’ailleurs, je ne sais même pas de quoi il parle mais il paraît que l’on va l’étudier très bientôt en cours d’histoire.

Quand je suis arrivé à l’école à 8h16, tout le monde était déjà là, étincelants comme des sous neufs, donc j’ai rejoint Olga qui est ma camarade préférée et qui est assise à côté de moi en classe, nous avons changé nos chaussures dans le hall et nous sommes rentrés dans le cabinet de Peter Ivanovitch, notre prof d’anglais. Il nous a fait lire et répéter un texte sur une dame qui boit du « juice » dans un salon à londres et ça nous a fait rire, il y avait d’autres mots rigolos que les grands utilisent pour se moquer des autres pendant les intercours comme « Pedestrian » ou « look »
Après c’était déjà la récréation et on nous as dit que juste après il y allait avoir le défilé et la remise des foulards, on nous a distribué des Glazirovné Syrok, c’est une barre de lait calorifique au chocolat que l’on donne aux astronautes, et nous avons encore répété le chant sous le préau.
Le défilé s’est bien passé et nous avons du attendre que toutes les classes passent pour que le directeur commence son discours sur la jeunesse, l’éducation et le parti communiste, il nous a dit qu’étudier était un métier et que nous aussi, nous participions à la construction du pays comme les astronautes ou les sportifs valeureux du pays que nous avions vu la semaine passée lors du défilé de la ville, il nous a dit qu’une fois qu’on serait membre du parti nous aurions la charge de défendre les valeurs communes de l’union soviétique, et que l’intérêt commun passait avant l’ambition personnelle qui apporte uniquement la jalousie, la déception et des conflits au sein de la société. Il nous a félicité pour notre travail et a ensuite remis les foulards à toutes les première classes, je suis passé en septième sur cent trente neuf, ce qui est pas mal. Quand nous avions tous reçu notre badge et notre foulard, nous avons tous chanté l’aube des pionniers et nous sommes tous rentrés en courrant pour les montrer à nos parents et à nos voisins.

3 комментария:

Анонимный комментирует...

Here are some links that I believe will be interested

Анонимный комментирует...

I like it! Keep up the good work. Thanks for sharing this wonderful site with us.
»

Анонимный комментирует...

Interesting site. Useful information. Bookmarked.
»