понедельник, сентября 19, 2005

Vino Grat

Chere Lune,


Je t'ai vu regarder a travers la fenetre et projeter sur mes murs, oui ce sont les miens ne discute pas ! des bandeaux de nuits comme s'ils venaient obscurcir les fleurs en motifs du papier-peint, oui j'ai du papier-peint a fleur et alors ? Bon, alors, je regardais ta magie a l'oeuvre, comme tu sais si bien jouer avec la lumiere et tout ca et je n'etais pas saoul, non non non, trois fois non, je contemplais quelquechose sans savoir vraiment quoi, en tombant mille fois entre la vie et le sommeil, a chaque fois tes bras me retenaient, de plus en plus fort, et je cherchais un grain de raisin qui aurait roule par la, en dessous de la table, mais je n'ai trouve que des boucles d'oreilles et une femme qui dormait dans le lit. Une femme tres belle de pres. Alors ca, mon Dieu, quelle surprise ! J'en suis tombe des nues et finalement j'ai pu sombrer moi aussi.

2 комментария:

Анонимный комментирует...

je ne trouve pas que sais la poesie - cest masochisme!

pierre комментирует...

non, cest tres beau, j'aime